samedi 30 août 2008

De la syrie a la jordanie

Désolé de ne pas avoir mis de post depuis un moment, nous avons eu du mal a accéder a internet en Syrie. Merci pour vos messages, ça fait vraiment très plaisir.

Départ d'Alep, nous sommes sur-motivés pour une traversée de la région direction le Crac des Chevaliers, près de Homs.

Tout commence par une pause essence dans une station légèrement douteuse. Plus d'essence a la pompe. Pas de problème, 3 braves syriens nous mettent dans le moteur, a l'aide d'un filtre pour enlever les mouches qui flottent, et d'un entonnoir, du sirop d'essence tout droit sorti d'un bidon.
Nous doutons un peu de la haute qualité du produit, et devons négocier le prix comme jamais (si si, on a même du s'énerver ..). Nous visitons les sites très anciens d'Ebla, des fouilles ont encore lieux : nous slalomons entre les chercheurs endormies au sol, les buveurs de thés et joueurs de cartes qui s'occupent énergiquement des fouilles ..puis nous visitons la superbe ville morte de Sergilla.
S'ensuit une erreur tres fatale : " et si on prenait par les petites routes pour rejoindre Apamea, ca sera plus joli que l'autoroute ... " ERRRREUR .
La carte indique seulement 15km jusqu'a la prochaine ville, nous en mettrons 50 et bien 2h30. C'était long, long, long. Nous avons pleinement realise la difficulte avec une carte a la base vraiment très très nase, agrémentés de panneaux en arabe bien sur, impossible de savoir ou on est. 2 jeunes a mobilette nous font les guides dans le labyrinthe des petites routes, et nous arrivons a apamea tellement fatigues que nous dépassons tout juste les trois premières colonnes.

et si c'était tout .. mais non, c'est après que ca se complique vraiment, sachez qu'il est très complique et vivement déconseillé de rejoindre le Crac des chevaliers par la montagne. Titine a montre un très grand courage, nous enchainons les cols, les cotes, les descentes, en espérant toujours voir le château au prochian virage .. nous essayons de demander notre route, le Crac se dit " Qal'at al Hosn". ca a l'air facile a dire hein ? mais personne ne nous comprend "Qal at ah hoooosn" .. vraiment, c'est impossible a dire. Titine calle quand meme 2 fois, nous devons la pousser, l'encourager, et quand nous apercevons enfin le Qal at al hoooosn, il est sur la montagne d'a cote .. ahhhhhhh il faut tout redescendre et remonter. Nous réussissons tout de même a visiter avant la fermeture. quelle merveille ce Qal at al hoosn, nous l'avons mérité.

Les jours suivants, nous nous reposons en effectuant de courtes étapes.
Homs puis Mar mussa. Rien de tel pour se ressourcer un peu.

Bien remis, nous entamons la descente vers la Jordanie. Nous passons la frontière avec un jour d'avance dans l'espoir de pouvoir aller grimper dans les rochers du wadi rum et d'aller voir les poissons multicolores de la mer rouge.

Pas de problème pour la frontière, nous sommes passes facilement et sommes désormais en Jordanie pour entamer notre 3eme semaine de voyage.
A bientôt,
Bruno et joh

2 commentaires:

Margot a dit…

Bravo pour tout votre chemin déja parcouru !!!!
Profitez bien!!!!
Merci pour les nouvelles!!!!
A trés vite

Got

Anonyme a dit…

Très contente d'avoir de nos nouvelles après ces quelques problèmes à la frontière.
Bonne route à tous les 2.

Fabienne